Dijon

"À l’heure où le « jeunisme » est de mise, à l’heure où tant de nouvelles formations de chambristes talentueux piaffent en attendant une hypothétique gloire, qu’il est réconfortant de voir que sur les âmes bien nées les années n’ont pas de prise ! En effet, le quatuor Fine Arts et l’étonnant Menahem Pressler nous offrent sans lésiner des instants de pur bonheur...L’élégance, la sobriété, le sens du discours musical, tels peuvent être les qualificatifs caractérisant le jeu des quatre instrumentistes dans l’interprétation du quatuor de Haydn. Ils savent faire ressortir aussi bien le côté « école de cavalerie espagnole » aristocratique du thème du premier mouvement, que celui d’inspiration populaire du dernier ; ils savent nous faire goûter aux audaces harmoniques des changements de tons de la première partie aussi bien qu’insister sur le caractère ambigu de celui de l’adagio...Avec le sens de la logique musicale qui semble les caractériser, le quatuor Fine Arts et le pianiste Menahem Pressler nous ont bercés en bis avec le mouvement du quintette de Brahms dont le thème ambigu sans cesse répété conduit aux pays des rêves..." (Joelle Farenc, Resmusica.com, 30 novembre 2011)
Full review

Archive of all concerts and programmes since 2001.